Page d'accueil > Dernières nouvelles
Défendre le multilatérisme et le libre-échange, promouvoir la construction d'une communauté de destin pour l'humanité
2019/06/12

( HU Changchun, Ambassadeur de Chine au Gabon)

           Deux belles scènes d'échanges sino-africains se succèderont l'une après l'autre durant la dernière décade du mois courant: la Réunion des coordinateurs de la mise en oeuvre des actions de suivi du Sommet de Beijing 2018 du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) et la première édition de l'Exposition économique et commerciale sino-africaine.

           La Réunion des coordinateurs a pour but de passer en revue des  premiers acquis majeurs dans la coopération sino-africaine depuis le Sommet de Beijing, de réaffirmer la volonté des deux parties d'approfondir la synergie entre les actions de suivi du FCSA, la coopération sino-africaine dans le cadre de l'Initiative « la Ceinture et la Route », et la mise en oeuvre de l'Agenda 2063 de l'UA, des stratégies nationales de développement des pays africains, du Programme de développement durable à l'horizon 2030, et enfin d'exprimer la détermination sino-africaine à défendre ensemble le multilatérisme et le libre-échange afin d'apporter une plus grande contribution à la paix et au développement dans le monde.

           L'Exposition économique et commerciale sino-africaine a pour thème « une coopération gagnant-gagnant pour un partenariat économique plus étroit Chine-Afrique », sera l'occasion d'étaler les fruits et les succès de coopération économique et commerciale depuis ces dernières années, servira aux pays africains de plate-forme de présenter leur environnement et leurs politiques d'investissement et fournira aux entreprises chinoises et africaines des opportunités de mener des négociations individuelles et des activités B2B pour approfondir davantage les échanges économiques et commerciaux.

      Bref, la Chine et les pays africains témoigneront, à travers ces événements de leur volonté de renforcer la coopération gagnant-gagant et de préserver le multilatérisme et le libre-échange. En pleine mondialisation économique, les pays du monde constituent ensemble une communauté de destin où leurs intérêts sont étroitements liés. La Chine et les pays africains bénéficient d'une confiance politique mutuelle de haut degré et d'une forte complémentarité économique pour mener une coopération globale vigoureuse. En 2018, le volume des échanges entre la Chine et l'Afrique a atteint 204,2 milliards de dollars, soit une augmentation de 20% en un an, la Chine reste ainsi le premier partenaire commercial de l'Afrique depuis dix ans consécutifs. L'importation chinoise des produits africains hors ressources naturelles a connu une hausse significative. En 2018, elle a importé 22% de plus des prodruits agricoles depuis l'Afrique. Actuellement, plus de 3 700 entreprises chinoises se sont installées en Afrique, et le stock de l'investissement direct chinois en Afrique a dépassé 46 milliards de dollars.

           Hélas, au moment où la communauté internationale est parvnue au consensus sur la promotion du multilatérisme et du libre-échange, il est regrettable de constater qu'il se trouve encore des adeptes de la force brute qui, pour servir leurs propores intérêts, se livrent à une intimidation unilatérale, à des pressions extrêmes et à des pratiques d'extraterritorialité judiciaire. Assurément, il s'agit là d'une régression par rapport au cours de l'histoire. Comme nous le savons tous, dans la coopération économique internationale, les relations commerciales sont basées sur les principes d'échange de valeurs égales et de réciprocité, elles ne peuvent être en aucun cas jeux à somme nulle. Les échanges commerciaux internationaux sont considérés comme facteurs de meilleure distribution des ressources au niveau mondial pour promouvoir le progrès en commun de la société humaine.

         Cependant, pourquoi les frictions commerciales sino-américaines se sont-elles produites? C'est parce que les Etats-Unis, en se faisant victimes du déficit commercial avec la Chine, ont multiplié des mesures unilatérales et protectionnistes sans tenir compte des normes commerciales multilatérales et se sont livrés à étouffer les entreprises chinoises en utilisant leurs bâtons administratifs. En fait, principaux initiateurs et dominateurs du système commercial multilatéral, les Etats-Unis tirent le plus d'avantage du marché global et notamment du marché chinois. En 2017, les entreprises à capitaux américains ont réalisé en Chine un chiffre d'affaires s'élevant à 700 milliards de dollars, et un bénéfice dépassant 50 milliards de dollars. Les échanges commerciaux sino-américains ont enrichi des options des consommateurs américains et diminué largement leur coût de vie.

      Quels effets a-t-elle apportés la guerre commerciale lancée par les Etats-Unis? En fait, les Etats-Unis ont utilisé aussi des moyens des droits de douane pour imposer leurs propres intérêts à d'autres pays, y compris l'Union européenne, le Japon. Cette guerre commerciale s'est ainsi étendue sur le monde entier. Cependant, personne ne peut en sortir vainqueur. La Banque mondiale a ramené à 2,9% sa prévision sur la croissance de l'économie mondiale en 2019. L'Organisation mondiale du commerce a réduit le taux de croissance du commerce mondial de 3,7% à 2,6% pour cette année.

           Quelles positions la Chine a-t-elle prises? La Chine s'en tient toujours à régler des différends par le biais de négociations de bonne foi. Cependant, elle ne peut accepter un accord que si ce dernier est équilibré et gagnant-gagnant, il s'agit là d'un principe fondamental et d'une condition sine qua non. Cette guerre commerciale, nous ne la souhaitons pas. Mais nous ne céderons jamais au chantage. La Chine sera ferme dans la préservation du multilatérisme et du libre-échange et dans la sauvegarde du système multilatéral international. La Chine sera déterminée à raffermir la coopération gagnant-gagnant avec tous les pays du monde pour promouvoir le multilatérisme et le développement en commun.

           Quelles sont les perspectives pour l'économie chinoise? La Chine a plein de confiance en sa capacité de surmonter toutes les difficultés et de transformer les crises en opportunités. La Chine possède le plus grand bassin industriel mondial et le marché le plus peuplé du monde, et la compétitivité des produits et des entreprises chinois s'élèvera grâce à l'avancement sain et sauf de la réforme de restructuration du côté de l'offre. Au premier trimestre de cette année, la croissance de l'économie chinoise a dépassé la prévision pour atteindre 6,4%. Dans le nouveau rapport sur « les Perspectives de l'économie mondiale » récemment publié par le FMI, la Chine est la seule entité économique principale du monde dont la prévision économique est revue à la hausse.

           Dans la situation où l'unilatérisme gagnent du terrain et la mondialisation économique souffre du vent contraire, la Chine et les pays africains, tout en défendant le multilatérisme et le libre-échange, poursuivent leurs efforts dans la coopération globale gagnant-gagnant conformément aux principes de «sincérité, résultats effectifs, amitié et bonne foi», et ils apporteront une réelle contribution à la construction d'une communauté de destin pour l'humanité.

Recommander à:   
Print