Page d'accueil > Dernières nouvelles
Discours de S.E.M. HU Changchun à l'occasion de la Conférence organisée dans le cadre de la commémoration du 45e anniversaire des relations diplomatiques entre la République Populaire de Chine et la République Gabonaise
2019/04/26

En ce beau mois d'avril, moment historique de nos deux pays frères, je suis très heureux de me trouver réuni avec vous, chers amis gabonais et chinois, pour célébrer solenellement le 45e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et le Gabon.

 

Tout d'abord, je tiens à exprimer mes sincères remerciements à Monsieur le Ministre, et à travers vous, aux plus hautes autorités gabonaises, pour l'importance majeure accordée à ce grand événement, à l'approfondissement du partenartiat de coopération globale sino-gabonaise.

 

Il y a 45 ans, feu les Présidents MAO Zedong et Omar BONGO ONDIMBA ont scellé l'établissement de nos relations diplomatiques, faisant preuve d'une grande vision et de prévoyance. Dorénavant, sous l'impulsion personnelle des dirigeants des deux pays, les relations sino-gabonaises se sont développées dans d'heureuses conditions, et ont apporté des bénéfices tangibles aux deux peuples. En passant en revue le parcours de nos coopérations, je cite 4 caractères suivants :

 

Premièrement, la confiance politique approfondie. Les relations sino-gabonaises reposent sur l'égalité, la fraternité, la sincérité et le gagnant-gagnant, donc elles ont su surmonter les aléas conjoncturels et manifestent toujours une grande vitalité. Depuis 45 ans, La Chine s'en tient au principe de non-ingérence dans les affaires intérieures d'autrui, soutient fermement la voie du développement choisie par le peuple gabonais, tandis que le Gabon pratique de tout temps la politique d'une seule Chine.

 

Le peuple chinois n'oublit jamais qu'après le tremblement de terre de Wenchuan en 2008, le Gabon a exprimé dans le premier temps sa sympathie et sa solidarité à la Chine en faisant un don de 500 000 dollars.

 

Lors de la visite d'État du Président gabonais Ali BONGO ONDIMBA en Chine en décembre 2016, les deux Chefs d'État chinois et gabonais ont décidé conjointement d'élever les relations sino-gabonaises au niveau de partenariat de coopération globale, donnant ainsi un nouvel élan à notre coopération amicale et gagnant-gagnant. En septembre dernier, la participation active du Président gabonais au Sommet de Beijing du Forum sur la Coopération Sino-Africaine a apporté une contribution importante au grand succès de cette rencontre historique. Ces dernières années, les échanges de haut niveau ainsi que dans divers domaines entre les deux pays s'intensifient de jour en jour, l'amitié traditionnelle fait preuve d'un nouveau dynamisme. Cela conduit les coopérations multisectorielles sur la voie express.

 

Deuxièmement, nos relations se distinguent par la coopération gagnant-gagnant élargie. Depuis 45 ans, la Chine reste toujours un partenaire fiable pour l'édification gabonaise. Le Palais Léon MBA de l'Assemblée Nationale, le Palais Omar BONGO ONDIMBA du Sénat, le Complexe de la Radion Télévision, les deux hôpitaux d'amitié à Libreville et à Franceville, ainsi que stades, barrages hydroélectriques, routes, écoles, etc, toutes ces réalisations sont hautement appréciées par le peuple gabonais.

 

Grâce aux efforts soutenus des deux parties, les avantages des complémentarités économiques ont porté des fruits abondants. Le volume des échanges commerciaux bilatéraux en 2018 a atteint 3,37 milliards de dollars, soit une augmentation de 23%. La Chine est devenue le premier partenaire commercial du Gabon et l'un des investisseurs les plus importants depuis les cinq dernières années consécutives. La Chine a entrepris une coopération bilatérale fructueuse dans les domaines de la construction d'infrastructures, de l'exploitation des mines et de l'énergie, de la transformation du bois, de la pêche et de la formation des ressources humaines.

 

Troisièmement, les deux pays partagent un large consensus dans les affaires internationales et y maintiennent une concertation et une coopération étroites. La Chine et le Gabon préconisent tous la paix, l'harmonie, l'égalité, la consultation, le respect du choix des voies et des modèles de développement de divers pays et le dialogue entre les civilisations. Les deux pays œuvrent à construire une communauté de destin pour l'humanité, à établir de nouvelles relations internationales basées sur le respect mutuel, l'équité et la coopération gagnant-gagnant, et à promouvoir une mondialisation économique plus ouverte, inclusive, équilibrée, en s'opposant à toute forme d'unilatéralisme et de protectionnisme.

 

Sur la scène internationale, les deux pays se témoignent toujours compréhension et soutien sur toutes les questions touchant aux intérêts vitaux et aux préoccupations majeures de part et d'autre. Ils entretiennent une coopération étroite au sein des Nations unies et d'autres institutions multilatérales, et renforcent leurs consultations au sujet des grandes questions internationales et régionales pour sauvegarder les intérêts communs des pays en développement.

 

Quatrièmement, les échanges culturels et humains s'intensifient de jour en jour. Jusqu'au présent, 20 missions médicales chinoises ont été envoyées au Gabon, effectuant 400 000 consultations. L'«Arche de la paix», lors de son passage au Gabon, a apporté le service gratuit à plus de 6000 patients locaux. Le spectacle « Joyeuse fête du Printemps », a été fortement applaudit par le public gabonais. Depuis décembre 2018, l'installation du premier Institut Confucius à Libreville, a suscité un vrai engoument de l'apprendissage du chinois.

 

Par ailleurs, de plus en plus de Gabonais arrivent en Chine pour participer aux diverses activités, comme formations, séminaires, reportages, business, tourisme. La Chine fournit chaque année des bourses et des formations aux jeunes gabonais, et je suis content de voir que mon pays est devenu l'une des premières destinations d'études pour les étudiants gabonais. Tout  cela favorise une meilleure connaissance mutuelle entre les deux peuples, surtout entre les jeunes générations.

 

Mesdames et Messieurs,

Chers amis,

 

Le bilan fructueux consolide notre foi en l'avenir, surtout nous faisons face à deux nouvelles opportunités historiques, apportées par l'inititative « la Ceinture et la Route » et les « huit initiatives majeures » de coopération sino-africaine annoncés lors du Sommet de Beijing.

 

Face aux enjeux de notre époque, la Chine est prête à promouvoir ensemble avec les partenaires internationaux l'initiative « la Ceinture et la Route », plateforme de coopération internationale marquée de paix, de prospérité, d'ouverture, de développement vert, d'innovation et d'échanges entre les civilisations. Adhérant au principe de « consultation, coopération et bénéfice pour tous», l'Initiative vise la coordination politique, la connectivité des infrastructures, la fluidité des échanges commerciaux, la circulation des fonds et la communion d'esprits entre les peuples.

 

Depuis son lancement en 2013 par le Président XI Jinping, « la Ceinture et la Route » a donné de nouvelles directions à la coopération internationale, et de nouveaux moteurs à la croissance mondiale. Jusqu'aujourd'hui, plus de 150 pays et organisations internationales ont participé à la coopération dans le cadre de cette initiative.

 

L'Afrique est l'extension naturelle de la Route de la Soie. En septembre dernier, les Chefs d'Etat chinois et gabonais ont témoigné la signature de l'accord sur la construction conjointe de « la Ceinture et la Route » entre la Chine et le Gabon. Dans quelques jours, le 2e Forum de « la Ceinture et la Route » se tiendra à Beijing, et le ministre gabonais de l'économie y participera.

 

Les deux pays bénéficient de fortes complémentarités économiques et de synergies parfaites des stratégies de développement. Le Gabon est réputé comme « havre de paix » en Afrique centrale. Riche en ressources naturelles, ouvert sur le monde extérieur et soucieux de la protection de l'environnement, il s'attèle à accélérer sa diversification économique en mettant en œuvre « le Plan Stratégique Gabon Emergent». Cela associe parfaitement aux Concepts chinois de Développement et aux « huit initiatives majeures » de coopération sino-africaine.

 

La Chine et le Gabon ont établi le mécanisme de la mise en œuvre des « Huit Initiatives Majeures » et élaboré des projets de coopération et des plans d'action dans l'ensemble de ces huit domaines. Excellence Monsieur le Ministre gabonais des Affaires Etrangères participera à la Réunion des coordinateurs sur la mise en œuvre des actions de suivi du Sommet de Beijing du Forum sur la Coopération sino-africaine en juin prohcain.  Nous veillerons à aider la partie gabonaise à développer son autonomie, non seulement promouvant les projets économiquement rentables, mais aussi renforçant les capacités de réaliser un développement durable et écologique.

 

Mesdames et Messieurs,

Chers amis,

 

45 ans de collaboration sincère et fructueuse nos donnent pleines de confiances pour dresser de plus belles perspectives de nos liens d'amitiés. Travaillons main dans la main, à mettre en valeur la confiance politique, à renforcer nos coopérations gagnant-gagnant dans la promotion industrielle, l'interconnexion des infrastructures, le développement vert, le renforcement des capacités, la santé, etc, afin de construire une communauté de destin plus solide, au grand bénéfice de nos deux peuples.

 

Pour terminer, je souhaite grande réussite à la conférence, et plein succès à la coopération globale Chine-Gabon. Vive l'amitié sino-gabonaise !

 

Je vous remercie.

Recommander à:   
Print