Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
Un haut fonctionnaire s'oppose à l'adoption par le Congrès américain d'une loi relative à Hong Kong et la condamne
2019/11/26

Yang Jiechi, membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a exprimé la ferme opposition de la partie chinoise à l'adoption récente par le Congrès américain de la prétendue Loi 2019 sur les droits de l'homme et la démocratie à Hong Kong, ainsi que sa forte condamnation.

M. Yang, qui est également directeur du Bureau de la Commission des Affaires étrangères du Comité central du PCC, s'est ainsi exprimé lors d'une interview accordée à l'Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle).

Le Congrès américain a adopté, en ignorant les représentations répétées et solennelles et la forte opposition de la partie chinoise, la soi-disant Loi 2019 sur les droits de l'homme et la démocratie à Hong Kong, s'ingérant gravement dans les affaires intérieures de la Chine et violant le droit international et les normes fondamentales régissant les relations internationales, a critiqué M. Yang.

La Chine a fait état de sa position solennelle à la partie américaine sur cette question.

M. Yang a réitéré que les affaires de Hong Kong avaient purement trait aux affaires intérieures de la Chine et ne souffraient aucune ingérence de quelque force extérieure que ce soit. La Chine est fermement déterminée à sauvegarder sa souveraineté, sa sécurité et ses intérêts de développement, à appliquer le principe "un pays, deux systèmes" et à s'opposer à toute ingérence extérieure dans les affaires de Hong Kong, a-t-il ajouté.

"La loi concernée du Congrès américain a gravement nui aux intérêts chinois et sapé la prospérité et la stabilité de Hong Kong", a expliqué M. Yang, soulignant que la tâche la plus urgente pour Hong Kong restait de mettre fin aux violences et au chaos et de rétablir l'ordre.

Il a appelé la partie américaine à comprendre la situation, à prendre des actions immédiates pour éviter l'entrée en vigueur de cette loi et à cesser de s'ingérer dans les affaires intérieures de la Chine, dont les affaires de Hong Kong.

Toute machination américaine visant à utiliser Hong Kong pour s'ingérer dans les affaires de la Chine ou entraver le développement chinois sera vaine, a-t-il indiqué, notant que Hong Kong maintiendrait certainement la prospérité et la stabilité à long terme avec le soutien solide de la patrie.

Recommander à:   
Print