Page d'accueil > Nouvelles de la Chine
La Chine vise une croissance durable via les réformes
2017/03/07

BEIJING, 5 mars (Xinhua) -- Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, s'est engagé dimanche à poursuivre les réformes afin de d'atteindre l'objectif de croissance du PIB de 6,5% cette année, malgré les défis.

Le rapport d'activité du gouvernement, présenté par M. Li lors de la séance d'ouverture de la session annuelle de l'Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois), fixe l'objectif de croissance du PIB à environ 6,5% pour 2017, ou plus si cela s'avère possible dans la pratique.

L'objectif est, selon le Premier ministre, "réaliste et en accord avec les principes économiques". Il est le plus bas depuis plus de vingt ans, mais le pays reste l'une des économies se développant le plus rapidement au monde.

Cet objectif aidera à guider et à stabiliser les attentes, à réaliser des ajustements structurels et à achever la construction d'une société modérément prospère dans tous les aspects d'ici 2020, a jugé M. Li en présentant le rapport d'activité du gouvernement, le premier du genre depuis que Xi Jinping a été confirmé comme noyau dirigeant du Comité central du Parti communiste chinois (PCC).

Li Keqiang a appelé à s'unir plus étroitement autour du Comité central du PCC, avec M. Xi comme noyau dirigeant, et à travailler assidûment pour mettre en oeuvre les objectifs de développement.

L'année 2017 revêt une importance particulière pour le pays, car le PCC convoquera son 19e Congrès national à la seconde moitié de l'année afin d'élire une nouvelle direction pour les cinq prochaines années.

Quelque 3.000 députés à l'APN ont assisté à la présentation du rapport d'activité du gouvernement lors de l'ouverture de la session annuelle présidée par Zhang Dejiang, président du Comité permanent de l'APN. Xi Jinping et les autres dirigeants du pays étaient également présents.

Le Premier ministre chinois a également promis qu'en 2017, le pays maintiendrait la hausse de l'indice des prix à la consommation (IPC) à environ 3% et créerait plus de 11 millions d'emplois urbains, en limitant le taux de chômage dans les zones urbaines sous la barre des 4,5%.

Le pays réduira également sa consommation énergétique par unité de PIB d'au moins 3,4%.

"Maintenir une croissance régulière a pour but d'assurer l'emploi et d'améliorer les conditions de vie de la population", a expliqué M. Li

L'année dernière, le PIB chinois a atteint 74.400 milliards de yuans (10.800 milliards de dollars), soit une hausse de 6,7%. Cette croissance est supérieure à celles rapportées par la plupart des économies du monde et représente 30% de la croissance mondiale.

En dépit des défis, la Chine a créé 13,14 millions d'emplois urbains et a augmenté de 6,4% les revenus disponibles par habitant. Quelque 12,4 millions de Chinois sont sortis de la pauvreté.

Notant que la Chine doit être prête à faire face à des situations plus complexes et graves, dont le ralentissement de la croissance économique mondiale et une hausse du protectionnisme, M. Li s'est dit convaincu que les difficultés seraient surmontées et que le pays disposait d'un fondement matériel solide, de ressources humaines abondantes, d'un marché gigantesque et d'un système complet d'industries.

Le député à l'APN Zhang Zhao'an a qualifié cet objectif de "raisonnable, pragmatique et accessible".

"Il faut tenir compte de l'énorme base des agrégats économiques du pays. L'ajustement modéré de l'objectif signifie une plus grande attention portée à la qualité et aux dividendes de la croissance", a noté M. Zhang, vice-président de l'Académie des sciences sociales de Shanghai.
Recommander à:   
Print