Page d'accueil > Culture et Education
Cultures chinoise : Les fêtes chinoises
2017/03/21

Dans la Chine actuelle et profonde, on dénombre une dizaine de fêtes, traditionnelles ou récentes, qui s'accompagne ou non de jours fériés. Se sont: le Nouvel An le 1er janvier, qui donne lieu à un jour de congés, la fête du printemps(nouvel an du calendrier lunaire, 3 jours de congés), la fête nationales des femmes, la fête de la plantation et des arbres(12 mars), la fête internationale du travail(1er mai), la fête de la jeunesse(4 mai), la fête internationale de l'enfant(1er Juin), la fête de l'armée populaire de libération de la Chine(1er Aout), la fête des enseignants(10 septembre) et la fête nationale, le 1er octobre. Quant aux principales fêtes traditionnelles, elles sont au nombre de cinq: la fête du Printemps, des lanternes, de Qing ming, de Duan wu, et de la mi- Automne.

a) la fête du Printemps: À la fin de l'hiver et au début du printemps, les chinois ont pour habitude de célébrer à la fois solennelle et joyeuse cette fête. Elle est la première fête de l'année et ce célèbre le premier jour du calendrier lunaire. A cette occasion, les chinois apposent sur les battants des portes des sentences parallèles et des estampes de Nouvel An. La veille de la fête est très importante car tous les membres de la famille se réunissent et prennent le repas copieux du réveillon. Durant cette fête, la danse du lion est l'une des attractions phare de la soirée avec celle des lanternes-dragons, la danse du bateau et la marche sur les échasses.

  b) La fête des Lanternes: Connu sous le nom de Yuan Xiao, on la célèbre lors de la première nuit de pleine lune qui suit la fête du Printemps. Ce jour-là, on déguste des Yuan Xiao, sortes de boulette de farine de riz glutineux qui symbolisent l'union de la famille, et l'on sort admirer les lanternes.

c) La fête de Qing ming: Dans la chine traditionnelle, il s'agissait d'une fête pour offrir des sacrifices aux ancêtres. De nos jours, un grand nombre de gens vont faire des offrandes sur les tombes des Martyrs et leur rendent hommage. Voilà pourquoi quand revient le Qing ming, la végétation renait, le temps se radoucit et on aime se promener à la campagne et lancer des cerfs-volants.

d) La fête du Duan wu: Cinquième jour de la cinquième lune. La tradition veut que la fête soit le jour où l'on honore la mémoire de Qu Yuan, un célèbre poète patriotique de la Chine antique. Originaire du royaume des combattants(Chu), il présenta à plusieurs reprises une série de proposition au roi Chu pour lutter contre la décadence politique. Calomnié, il fut envoyé en exile. En 278 av JC, l'armée des Qin s'empara de la capitale des Chu. De désespoir, il se jeta dans le fleuve.

e) La fête de la mi- Automne: D'après le calendrier lunaire, le huitième mois se situe au milieu de l'automne et le quinzième jour au milieu de la lunaison. Les chinois avaient coutume de préparer des délicieux gâteaux en hommage à la lune dans les temps anciens, et toute la famille partageait les offrandes. Ce qui symbolisait la réunion des membres de toute la famille. Cette coutume s'est perpétuée jusqu'à nos jours: quand la pleine lune brille dans le ciel, la famille s'assoit tous au clair de lune pour admirer l'astre tout en savourant les délicieux gâteaux de lune. Ceux qui sont loin des leurs, lorsqu'ils regardent le disque de lune, ils pensent à leur famille. Le poème je lève la tête et je contemple la lune; je baisse la tête et je pense à mon pays natal, composé par Li Bai, grand poète Tang est encore sur les lèvres des chinois.

Recommander à:   
Print