Page d'accueil > Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères
Conférence de presse du 27 février 2017 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Geng Shuang
2017/02/27

Q: Le Conseil d’administration du groupe Lotte va se réunir aujourd’hui pour approuver l’accord d’échange de terrain avec les autorités militaires de la République de Corée permettant le déploiement du système THAAD. Les travaux de déploiement s’accéléreront pour prendre fin dans trois ou quatre mois. Quels sont vos commentaires ?

R : Le déploiement par les États-Unis et la République de Corée du système THAAD en République de Corée porte gravement atteinte à l’équilibre stratégique régional et aux intérêts sécuritaires stratégiques de pays de la région dont la Chine et n’aide pas à préserver la paix et la stabilité dans la péninsule coréenne. Comme nous l’avons souligné maintes fois, nous comprenons les préoccupations légitimes des parties concernées en matière de sécurité, mais aucun pays ne peut assurer sa propre sécurité au détriment de la sécurité des autres pays. Il est regrettable que la République de Corée s’obstine à accélérer la procédure de déploiement en collaboration avec les États-Unis au mépris des intérêts et des préoccupations de la Chine. Nous exprimons notre ferme opposition et notre vif mécontentement à cet égard.

Je tiens à souligner une fois de plus que la Chine est ferme dans son opposition au déploiement du système THAAD en République de Corée et déterminée à prendre les mesures nécessaires pour défendre ses intérêts sécuritaires. Les États-Unis et la République de Corée sont responsables de toutes les conséquences qui en découleront. Nous exhortons vivement les parties concernées à cesser la procédure de déploiement pour ne pas aller plus loin sur la voie erronée.

Q : Dans son interview exclusive accordée à l’Agence Xinhua, le Vice-Premier Ministre singapourien Teo Chee Hean a indiqué que Singapour était engagée dans le renforcement du partenariat ASEAN-Chine et travaillerait à la mise en synergie de l’initiative « Ceinture et Route » et du Plan global de connectivité de l’ASEAN. Selon lui, les entreprises chinoises sont les bienvenues pour participer à l’appel d’offres de la ligne ferroviaire à grande vitesse Singapour-Kuala Lumpur. Quel est votre commentaire là-dessus ?

R : Nous apprécions les remarques positives du Vice-Premier Ministre Teo Chee Hean sur les relations entre les deux pays. Comme je l’ai indiqué la semaine dernière, attachée aux relations sino-singapouriennes, la Chine a noué avec Singapour un partenariat tous azimuts qui progresse avec le temps et développé avec Singapour une large coopération sur la base de l’égalité et du bénéfice mutuel.

Ce matin, le Vice-Premier Ministre Zhang Gaoli a coprésidé avec le Vice-Premier Ministre Teo Chee Hean les réunions du Conseil conjoint pour la coopération bilatérale et des conseils de coordination de trois projets de coopération. Les deux parties ont saisi l’occasion pour faire le point sur la coopération bilatérale dans différents domaines et surtout tracer les orientations à suivre pour les trois projets intergouvernementaux à Suzhou, à Tianjin et à Chongqing. Les deux parties ont souligné la forte complémentarité des stratégies de développement des deux pays ainsi que le grand potentiel et les vastes perspectives concernant leur coopération en matière d’infrastructures, de technologies de l’information et de finance dans le cadre de l’initiative « Ceinture et Route ». Je suis convaincu qu’avec les efforts conjugués des deux pays, les relations sino-singapouriennes axées sur la coopération pragmatique connaîtront un plus grand essor au bénéfice des peuples chinois, singapourien et de toute la région.

Le projet de la ligne ferroviaire à grande vitesse Malaisie-Singapour aura des impacts positifs sur la connectivité de la région. C’est un projet à potentiel important dans le cadre de l’initiative « Ceinture et Route ». Nous nous réjouissons que Singapour et la Malaisie reconnaissent l’excellence et la compétitivité de la Chine dans le domaine du chemin de fer à grande vitesse et souhaitent la bienvenue aux entreprises chinoises dans l’appel d’offres du projet. Nous encourageons les sociétés chinoises à y participer activement et nous sommes sûrs de pouvoir continuer à bénéficier du soutien de Singapour et de la Malaisie.

Q : Le Conseiller d’État Yang Jiechi est en visite aux États-Unis. Qui rencontrera-t-il ? Quels sont les sujets à aborder ? Qu’attend la partie chinoise de cette visite ?

R : Sur l’invitation de l’administration américaine, le Conseiller d’État Yang Jiechi effectuera une visite aux États-Unis les 27 et 28 février, au cours de laquelle il aura des échanges de vues avec des officiels américains de haut rang sur les relations sino-américaines et les questions d’intérêt commun.

En ce qui concerne les principaux sujets au menu des discussions et le programme de la visite, les informations seront communiquées dès que possible.

Q : Selon des sources d’information, le Conseiller d’État Yang Jiechi va parler avec ses interlocuteurs américains d’une rencontre entre le Président Xi Jinping et le Président Donald Trump. Pourriez-vous le confirmer ? Est-ce que la question nucléaire de la péninsule coréenne, la Mer de Chine méridionale et le taux de change du yuan sont au menu des discussions ?

Q : Lors de l’entretien téléphonique qu’ils ont eu récemment, le Président Xi Jinping et le Président Donald Trump ont décidé de maintenir des liens étroits et souhaité se rencontrer au plus tôt. Les deux équipes sont en contact sur les échanges de haut niveau entre les deux pays.

Quant aux sujets qui seront évoqués par le Conseiller d’État Yang Jiechi avec la partie américaine, je viens de le dire, les deux parties échangeront sur les relations sino-américaines et les questions d’intérêt commun.

Recommander à:   
Print